Index de l'article
Vive la fête du Faux Travail
Discours de Christophe Clerc
Discours de Amandine Brylinski
Discours de Frédéric Pagès

 

Les amis de Jean-Baptiste Botul - Place du Panthéon - Vive la fête du Faux TravailSors d'ici Jean Moulin !

Discours de Christophe Clerc

Monsieur le président,
Mesdames et messieurs des corps constitués,
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,

En ce jour du Premier Mai
En cette fête du Vrai Travail, cet «Wirklicharbeitfreiertag»,
Devant ce monument aux pierres éternelles,
Au cœur d'une ville à nulle autre pareille,
Là où résonne l’âme française intemporelle,
je demande à Monsieur Moulin, chef combattant de la Résistance, à Monsieur Malraux, écrivain, ministre du général de Gaulle, Monsieur Monnet, économiste et père de l'Union européenne: qu'avez-vous fait de votre mort?
Il ne sert à rien de réussir sa vie si c'est pour rater sa mort.
Jean Moulin, que reste-t-il de la Résistance?
André Malraux, toxico, mytho et pilleur de tombes, qu'as-tu laissé en héritage, au-delà d'Indiana Jones et du Temple maudit?
Jean Monnet , qu'est devenu ton idéal d'Europe?

Messieurs, vous avez travaillé à un espoir, une œuvre, un monument mais c'était de votre vivant. Mais depuis, dans la mort, vous vous reposez. Or ce n'est pas un vrai travail qu'un travail inachevé.
Et qu'en dites-vous, Jean-Ignace Jacqueminot, avocat, Jean-Marie Pierre Lepaige, général de la Révolution et de l'Empire, Hyacinthe-Hugues Timoléon de Cossé-Brissac, chambellan de Madame Mère,
vous qui ne sortez d'un juste oubli que le temps d'un regard lassé, jeté par un touriste fatigué sur votre pierre tombale empoussiérée?

Vous qui étiez inexistants de votre vie, vous avez cherché à naître le jour de votre mort, en rejoignant ce temple des ombres, où vous ne figurez qu'en demie-teinte, quelque part entre le grisâtre et le gris souris...

Amis botuliens, amies botuliennes,
qui mieux que jean-baptiste Botul a su parachever en action, après sa mort, une œuvre qui n'existe qu'en puissance de son vivant?
Dès lors qui mieux que Jean baptiste Botul incarne le vrai travail?
En ce jour du 1er mai, en ce «Wirklicharbeitfreiertag»,
Devant ce monument rond comme un chapeau de breton
Du Panthéon, faites sortir Monet, Malraux, Moulin
Et enfin, entre ici Jean-Baptiste Botul!
(Applaudissements nourris, hourrahs! dans la foule)

Christophe Clerc

(1) Jean-Ignace Jacqueminot, (1754-1813) comte de Ham.
(2) Jean-Marie Lepaige (1773-1812), général de la Révolution et de l'Empire.
(3) Hyacinthe-Hugues Timoléon de Cossé-Brissac (1746-1813), chambellan de Madame-Mère de Napoléon 1er.