Botul a enfin son cénotaphe

 

Cliquer pour agrandir

Une imposante enclume dorée en l’honneur de Jean-Baptiste BotulUne imposante enclume dorée en l’honneur de Jean-Baptiste Botul a couronné le succès des 17e Botulades, université d’été du mouvement botulien. L’inauguration de ce cénotaphe - monument funéraire sans dépouille -, réalisé entièrement en matériaux locaux et bio-dégradables, a donné lieu à une émouvante cérémonie vendredi 30 août, au lieu dit du «Moulin de la Garde», important nœud routier de la commune de Lairière (Aude), village natal de JBB.
En présence des corps constitués, Jean Bernadac, maire de Lairière et Frédéric Pagès, président des Amis de Jean-Baptiste Botul, ont prononcé d’importants discours sur des thèmes aussi divers que la montée du botulisme dans les Hautes-Corbières, l’avenir de la vallée de l’Orbieu («la Silicone Valley de l’Aude» selon Jean Bernadac), le symbolisme de l’enclume unicorne dans la civilisation cathare etc.
Les autorités politiques et spirituelles étaient brillamment représentées par les maires de Vignevieille, de Salza et de Louviers, ainsi que par Monsieur le Curé de Cucuron, de passage dans la région.
Selon une coutume locale, l’inauguration du cénotaphe de Botul s’est conclue par un vin d’honneur pensant, autour de la question «Soif de Botul?».

Cliquer pour agrandir

Plaque en l’honneur de Jean-Baptiste Botul 17e Botulades, université d’été du mouvement botulien 17e Botulades, université d’été du mouvement botulien